Jul 292006
 
Rompant avec la monotonie habituelle de la diplomatie lors des conflits armés “faut pas tuer c’est mal”, les États-Unis s’opposent ouvertement à la demande d’un cessez-le-feu entre Israel et le Liban, pardon le Hezbollah. Au delà de l’habituel soutien des américains à leur allié au moyen orient, on peut peut-être voir un peu plus loin. En effet, la secretaire d’état “Condoléances rise” annonce fièrement qu’un cessez-le-feu est inutile. Mais elle comprend la douleur du peuple libanais au bout d’une semaine ou deux d’offensives. Si bien qu’elle décide de faire don de 30 millions de dollars au Liban. En fait, cette broutille (au vu des désastres) ressemble plus à une prime :
“Merci de vous être pris des missiles sur la tête pendant 15 jours maintenant les exportations d’armes nous ont bien rapporté voilà votre part.”
Le monde confirme mon impression : les livraisons de bombes américaines s’accellèrent. Bref, le commerce bat son plein entre les États-Unis et Israel, cette guerre fera les mêmes heureux que d’habitude.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>