Dec 272007
 
Alors que tout le monde s’offusque des vacances People de Nicolas Sarkozy, l’étude d’une photo révèle que la présence de Carla Bruni au côté du président ne devrait pas tout à l’amour : sarko_carla_dadvsi.jpg Et oui ! Carla Bruni, chanteuse de son état, serait en service commandé pour l’industrie de la musique. Il fallait bien ça pour remercier M. Sarkozy de ses interventions lors des votes de la loi DADVSI qui leur a accordé tant de faveurs.
Apr 212007
 
Finalement, et contrairement à ce que j’indiquais dans mon dernier message, Sarkozy a répondu au questionnaire. Mais sa réponse est telle que l’April se montre très inquiète. Il y a de quoi tout y est. Les brevets logiciels c’est bien, la propriété intellectuelle et la propriété privée c’est pareil. J’arrête là. Malheureusement, après DADVSI, la LEN, il semble que Sarkozy ne veuille pas en rester là. Le monde affirme même qu’il nous prépare “Big Brother”.
Apr 202007
 
L’initiative candidats.fr a été un succès mais le candidat Sarkozy n’a pas répondu au questionnaire malgrè son engagement lors de Solution Linux. Il brise ainsi une promesse avant même la date de l’élection. Dans le même temps, le discours tenu par les représentants du candidat UMP font peur, notamment en ce qui concerne la loi DADVSI :
La protection du droit de propriété est essentielle pour Nicolas Sarkozy, et sa conviction est inébranlable en la matière. Nous ne considérons pas aujourd’hui que les droits des consommateurs soient lésés.
J’en appelle donc à la responsabilité de chacun. Votez à l’élection présidentielle, il pourrait tenir certaines promesses! Sarkozy tueur de Tux
Mar 102006
 
Il s’agit de deux actualités presque simultanées mais on le sait très bien la simultanéité dans le gouvernement de pain perdu n’est pas un hasard. Le Contrat Premier Embauche, c’est l’acceptation du libéralisme le plus total pour la masse, avec ici toutefois une préférence pour les moins de 26 ans. Pour Villepin, les jeunes doivent s’adapter, être flexible pour coller au monde d’aujourd’hui. C’est du moins son argumentation publique. De son côté, la loi DADvSI traite d’un des sujets les plus modernes qui soit : “Quelles évolutions pour le droit d’auteur après l’avénement d’internet et la mondialisation”. Euh, non en fait, au vu du texte ce n’est pas ce qu’ont compris les rédacteurs mais c’est grosso modo l’idée. Bref, on a donc deux lois portant sur l’adaptation à l’évolution de la société. Quel est la philosophie du gouvernement vis à vis de ces deux problèmes ? Elle est simple, toute droite :
  • La masse doit s’adapter, être flexible
  • L’industrie musicale doit garder la poule aux oeufs d’or quitte à criminaliser une grande partie des Français.
Une fois de plus, le gouvernement écoute les lobbies et méprise le peuple.
Dec 212005
 
Grâce au streaming des débats de l’assemblée nationale, j’ai écouté le discours de Frédéric Dutoit dont le but était de prouver l’inconstitutionnalité de la loi DADVSI. Même si son exposé était complètement incapable de le prouver (il aurait du citer le copyright “sony”, “Universal” en bas du texte de loi mais le CLUF l’interdisait), il n’en restait pas moins interessant. Les réponses à son intervention ont été hallucinantes. Je passe sur celle du ministre déjà bien gratinée (“c’est pas liberticide tu délires” pour résumer) pour m’attarder à celle de Christian Vanneste, rapporteur du projet de loi, qui n’a pas pu s’empécher de faire une minable tirade anti communiste en faisant des “allusions” à Freud et Staline et disant que la perte des libertés est du côté du communisme. Bon sang s’il est catholique, on doit lui reprocher la saint Barthélémy, les croisades ou le saccage des échoppes du temple de Jérusalem ?