Jul 272008
 
Le livre blanc sur l’armée a été publié récemment et quelque chose comme 54000 suppressions de postes et des dizaines de fermetures de bases sont planifiées. La pilule ayant du mal à passer, le secrétaire d’état à la défense et/ou le président ont tenté une opération marketing en envoyant le secrétaire d’état au Liban pour discuter avec les soldats de la FINUL. L’opération est relayée sur France Info et le journaliste (usant là du peu de libertés qui lui reste) déclare que les soldats sont peu bavards. Il ne cite bien sûr pas le plan de restructuration pour aider à comprendre ce mutisme. Le reportage se poursuit par cette phrase du secrétaire d’état :
Il faut prendre le pouls … il faut être proche de la base
Après avoir annoncé un tel changement, ça doit être difficile d’être proche de la base. En plus, avec toutes les fermetures de bases on ne sait plus trop bien où elles sont, les bases. Il vaut mieux aller au Liban trouver des soldats. Là-bas, ils ne sont pas prêt de partir.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)