Sep 282005
 
J’ai reçu un mail de M. Nicolas Sarkozy hier. Il m’annonçait que la France va mal. C’est bizarre, ça m’a fait l’effet du maroille qui hurle au plateau de fromage entier : “ça pue !”. Bah, oui, monsieur Sarkozy, ça pue mais on sait pourquoi, c’est l’odeur trop forte de l’arrivisme et de l’ambition. En plus, j’ai mal à ma France là. Que le principal parti de droite français en arrive à revendiquer les méthodes de communication du parti républicain américain au moment même ou celui-ci est vilipendé de part le monde pour ses comportements antidémocratiques, tout de même, un peu de dignité, la France n’est pas les États-Unis. Ce n’est pas comme si le ministère des Finances et le principal syndicat patronnal pouvait être dans les mains de la même famille ou, autre exemple plus contemporain, si le président d’un important parti était aussi ministre de l’intérieur. Non, je ne vois pas du tout comment on a pu en arriver là. Tiens, mon côté informaticien , vient de ressurgir. L’adresse mail utilisée n’est pas arrivée entre les mains du spammeur de manière légale. Je n’utilise pas ce mail depuis 4 ans et la CNIL a obligé à une remise à zéro des listes il y a 1 an ou 2. Bref, il y a Utilisation de Moyens Prohibés. Bref, j’ai hâte d’être en 2007 pour barrer la porte à ceux qui font du racolage actif sur internet.