Dec 212005
 
Grâce au streaming des débats de l’assemblée nationale, j’ai écouté le discours de Frédéric Dutoit dont le but était de prouver l’inconstitutionnalité de la loi DADVSI. Même si son exposé était complètement incapable de le prouver (il aurait du citer le copyright “sony”, “Universal” en bas du texte de loi mais le CLUF l’interdisait), il n’en restait pas moins interessant. Les réponses à son intervention ont été hallucinantes. Je passe sur celle du ministre déjà bien gratinée (“c’est pas liberticide tu délires” pour résumer) pour m’attarder à celle de Christian Vanneste, rapporteur du projet de loi, qui n’a pas pu s’empécher de faire une minable tirade anti communiste en faisant des “allusions” à Freud et Staline et disant que la perte des libertés est du côté du communisme. Bon sang s’il est catholique, on doit lui reprocher la saint Barthélémy, les croisades ou le saccage des échoppes du temple de Jérusalem ?

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)