Sep 042007
 
Ce titre est injuste car partiel et incomplet. J’aurais du écrire :
Sarkozy veut priver les enfants ayant des parents malades de Noel pour pouvoir soigner les personnes agées.
En effet, le président a annoncé fin juillet la création d’une franchise médicale pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Cette mesure prévoit de faire payer jusqu’à 50 euros par an, les assurés sociaux ayant eu recours à des soins ou à des médicaments. Un tollé, comme d’habitude limité à Internet et à la presse et sans contre-attaque claire de l’opposition, s’est bien sûr produit en réaction avec notamment une pétition que je vous invite à signer si vous aimez les petits enfants et que vous voulez qu’il aient des cadeaux à Noel. Vous allez me dire que je mélange tout :
Pourquoi est-ce qu’il parle de cadeaux de Noel, d’enfants démunis alors qu’il s’agit d’un problème de remboursement de soins ?
C’est simple, j’utilise la même technique que le gouvernement et notre président. Lors de la suppression du lundi de Pentecôte, on nous avait déjà joué la rengaine : Nous devions tous nous sacrifier un peu pour sauver la vie des personnes agées. Que dire contre une telle mesure, nous ne sommes pas des salauds irrespectueux de nos ainés et nous ne pouvions donc qu’abdiquer et accepter cette mesure de préservation d’une espèce pourtant loin d’être en voir d’extinction. Cette fois-ci c’est pire, car la solidarité est encore plus ciblée :
Oh toi qui est malade, tu connais le sens de la douleur, donne donc de ton argent pour les personnes agées.
C’est, si l’on y regarde bien, le sens de cette mesure. D’une certaine manière, Nicolas Sarkozy transpose le célèbre Pas de bras, pas de chocolat dans le domaine égalitaire et républicain de l’assurance maladie.
Apr 212007
 
Finalement, et contrairement à ce que j’indiquais dans mon dernier message, Sarkozy a répondu au questionnaire. Mais sa réponse est telle que l’April se montre très inquiète. Il y a de quoi tout y est. Les brevets logiciels c’est bien, la propriété intellectuelle et la propriété privée c’est pareil. J’arrête là. Malheureusement, après DADVSI, la LEN, il semble que Sarkozy ne veuille pas en rester là. Le monde affirme même qu’il nous prépare “Big Brother”.
Apr 202007
 
L’initiative candidats.fr a été un succès mais le candidat Sarkozy n’a pas répondu au questionnaire malgrè son engagement lors de Solution Linux. Il brise ainsi une promesse avant même la date de l’élection. Dans le même temps, le discours tenu par les représentants du candidat UMP font peur, notamment en ce qui concerne la loi DADVSI :
La protection du droit de propriété est essentielle pour Nicolas Sarkozy, et sa conviction est inébranlable en la matière. Nous ne considérons pas aujourd’hui que les droits des consommateurs soient lésés.
J’en appelle donc à la responsabilité de chacun. Votez à l’élection présidentielle, il pourrait tenir certaines promesses! Sarkozy tueur de Tux
Mar 042007
 
À des fins rédactionnelles, je me suis rendu sur le site de l’UMP pour découvrir avec stupeur que leur slogan est :
Imaginons la France d’après
Je n’ose imaginer qu’il n’y ait pas de faute d’orthographe. En effet si on prend le texte tel qu’il est écrit, c’est grave : cela fait 5 ans qu’ils sont au pouvoir ; en être encore à imaginer c’est absurde. Je pense donc qu’ils voulaient dire :
Imaginons la France d’apprêt
Cela devient de suite plus cohérent : “La France n’est pas au mieux et on va lui mettre une bonne couche de plâtre pour que l’on oublie tout ce qu’on lui à fait subir ces dernières années”. Bon, c’est peut-être un peu extrème et l’interprétation souhaitée était peut-être plus dans le sens de la légalisation des talonnettes qui constitue une forme d’apprêt au sens large. Cela revient en effet à rajouter une couche pour être prêt à recevoir quelque chose qui nous donne une stature plus imposante et respectable.
Mar 022007
 
Rentrant du travail, je suis passé faire quelques courses dans une superette pour pouvoir manger quelque chose le soir. Une fois n’est pas coutume, il y avait un peu de monde à la caisse. Pour tout dire, j’avais deux personnes devant moi et une personne derrière. Il était possible d’accéder à la caisse où j’attendais en passant par la droite. C’est ce qu’a fait une femme, la quarantaine, en tailleur. Elle l’a tellement bien fait qu’elle m’a doublé passant ainsi devant moi et les personnes qui me suivaient. Épuisé par la journée de travail, je n’ai pas eu le courage de la remettre à sa place. Légèrement énervé, je l’observais cherchant à découvrir qui pouvait bien se cacher derrière un comportement aussi associal et méprisant. La réponse est vite venue. Elle a sorti son téléphone, l’a ouvert me permettant ainsi d’apercevoir son fond d’écran. C’était le logo de l’UMP. Cette personne sans gène et méprisante n’était donc rien d’autres qu’une cadre de l’UMP ou une fervente militante. Comme le dit leur slogan :
Imaginons la France d’après
Si on en croit cette expérience, leur vision ressemble plus à celle d’avant : à la France de la monarchie et des passes-droits, à celle où un gouvernement qui préfère faire voter une modification de la constitution inutile au lieu de voter les class actions.
Feb 092007
 
Une émission de France 2 semble indiquer qu’il pourrait y avoir une suite à Starship Troopers. Elle devrait avoir lieu en France si le premier tour de l’élection présidentielle est favorable à Jean-Marie Le Pen. Ce dernier défend en effet des thèses similaires à celles dénoncées dans le film :
“Je suis partisan d’un service militaire volontaire de six mois assorti d’un certain nombre d’avantages, en particulier pour l’accession dans les services publics”
Ce n’est rien d’autre que l’idée de citoyen de Starship Trooper… Vous voulez en savoir plus ?
Jul 292006
 
Rompant avec la monotonie habituelle de la diplomatie lors des conflits armés “faut pas tuer c’est mal”, les États-Unis s’opposent ouvertement à la demande d’un cessez-le-feu entre Israel et le Liban, pardon le Hezbollah. Au delà de l’habituel soutien des américains à leur allié au moyen orient, on peut peut-être voir un peu plus loin. En effet, la secretaire d’état “Condoléances rise” annonce fièrement qu’un cessez-le-feu est inutile. Mais elle comprend la douleur du peuple libanais au bout d’une semaine ou deux d’offensives. Si bien qu’elle décide de faire don de 30 millions de dollars au Liban. En fait, cette broutille (au vu des désastres) ressemble plus à une prime :
“Merci de vous être pris des missiles sur la tête pendant 15 jours maintenant les exportations d’armes nous ont bien rapporté voilà votre part.”
Le monde confirme mon impression : les livraisons de bombes américaines s’accellèrent. Bref, le commerce bat son plein entre les États-Unis et Israel, cette guerre fera les mêmes heureux que d’habitude.
Dec 212005
 
Grâce au streaming des débats de l’assemblée nationale, j’ai écouté le discours de Frédéric Dutoit dont le but était de prouver l’inconstitutionnalité de la loi DADVSI. Même si son exposé était complètement incapable de le prouver (il aurait du citer le copyright “sony”, “Universal” en bas du texte de loi mais le CLUF l’interdisait), il n’en restait pas moins interessant. Les réponses à son intervention ont été hallucinantes. Je passe sur celle du ministre déjà bien gratinée (“c’est pas liberticide tu délires” pour résumer) pour m’attarder à celle de Christian Vanneste, rapporteur du projet de loi, qui n’a pas pu s’empécher de faire une minable tirade anti communiste en faisant des “allusions” à Freud et Staline et disant que la perte des libertés est du côté du communisme. Bon sang s’il est catholique, on doit lui reprocher la saint Barthélémy, les croisades ou le saccage des échoppes du temple de Jérusalem ?
Sep 282005
 
J’ai reçu un mail de M. Nicolas Sarkozy hier. Il m’annonçait que la France va mal. C’est bizarre, ça m’a fait l’effet du maroille qui hurle au plateau de fromage entier : “ça pue !”. Bah, oui, monsieur Sarkozy, ça pue mais on sait pourquoi, c’est l’odeur trop forte de l’arrivisme et de l’ambition. En plus, j’ai mal à ma France là. Que le principal parti de droite français en arrive à revendiquer les méthodes de communication du parti républicain américain au moment même ou celui-ci est vilipendé de part le monde pour ses comportements antidémocratiques, tout de même, un peu de dignité, la France n’est pas les États-Unis. Ce n’est pas comme si le ministère des Finances et le principal syndicat patronnal pouvait être dans les mains de la même famille ou, autre exemple plus contemporain, si le président d’un important parti était aussi ministre de l’intérieur. Non, je ne vois pas du tout comment on a pu en arriver là. Tiens, mon côté informaticien , vient de ressurgir. L’adresse mail utilisée n’est pas arrivée entre les mains du spammeur de manière légale. Je n’utilise pas ce mail depuis 4 ans et la CNIL a obligé à une remise à zéro des listes il y a 1 an ou 2. Bref, il y a Utilisation de Moyens Prohibés. Bref, j’ai hâte d’être en 2007 pour barrer la porte à ceux qui font du racolage actif sur internet.
Sep 062005
 
J’ai croisé un drôle de personnage cet après-midi dans le métro. Vétu d’un costume deux teintes dans un jean non commun, d’un chapeau et arborant une cravate assortie, il portait une pochette en cuir brillant. Un petit objet du format d’une carte de crédit était pendu à la fermeture éclair. Intrigué, j’observais l’objet et j’ai vu une photo de Bush, un compteur de temps fonctionnant à rebour indiquant 1231 et l’inscription backwardbush. Il s’agit en fait d’un objet affichant le décompte du temps restant avant la fin du mandat de George W. Bush. Allez plus que 1231 jours !